logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01.10.2012

Les pieds

Date : 01 octobreconsigne,atelier,écriture 2012

Catégorie : Description

Vous êtes dans une salle d'attente (médecin, bureau, gare, etc.) Des personnes sont assises, côte à côte ou en vis-à-vis.
Consigne : Décrivez ces personnes en portant l'attention sur leurs pieds.
Précisez la forme des pieds, les chaussures.
Les pieds restent-ils fixes ou bougent-ils ?
Que déduisez-vous des personnes en voyant leurs pieds ?

Consigne traduite de Meredithsuewillis.com

00:07 Publié dans 10-Octobre, Description | Commentaires (2)

Commentaires

Déjà une demi-heure que j'attends dans cette petite salle, antichambre du cabinet médical.
Quatre personnes assises sur des chaises inconfortables me font face, j'ai épuisé les joies de la lecture des magazines écornés, déposés depuis des lustres sur un guéridon et je m'ennuie.
Je ne sais pourquoi mes yeux se posent sur les pieds de mon vis à vis, peut-être parce que ses chaussures boueuses ont laissé une trace sur le vieux parquet, ce sont de solides pieds sagement alignés, bien ancrés sur le sol, la nervosité de l'attente ne les a pas atteint, c'est un calme, enfermé dans ses pensées, peut-être un paysan.
Amusée, je regarde les pieds de sa voisine, elle ne doit pas chausser plus du 36, ses chaussures genre ballerine remuent inversement de droite à gauche, on sent une impatience latente dans ce va et vient, mais son visage aux traits fatigués reste impassible
Lentement mon regard glisse sur l'adolescent assis à côté d'elle et qui doit être son fils. Ils ne se parlent pas et pour cause, il a des écouteurs dans les oreilles et ses baskets flambant neuves rythment un air que je présume endiablé au vu des tressautements de ses chaussures.
Il reste un solitaire, deux chaises le séparent des autres, il pousse des soupirs à intervalle régulier, regarde sa montre toutes les deux minutes ( si si ! j'ai vérifié sur la mienne ) ses pieds chaussés de mocassin en daim trémulent d'une impatience qu'il ne cherche pas à dissimuler, cette personne doit disposer d'un pouvoir quelconque cela se voit au regard impérieux qu'il adresse à chacun de nous

Soudain, dans le couloir un bruit se précise, le client précédent s'en va, le solitaire se lève précipitamment mais...
-Désolée lui dis-je un peu railleuse, c'est mon tour !

Écrit par : f.jegou | 06.10.2012

Que de gens nerveux dans cette salle d'attente, par bonheur vous avez eu "les joies de la lecture des magazines écornés" !!!
Il reste à souhaiter que votre médecin soit plus entraînant que ses autres patients.
Bravo.

Écrit par : Jean-Patrick | 06.10.2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique